L’Ardèche

L’Ardèche renait, vous le saviez ?

Voilà encore un département que je pensais connaitre et dont je me faisais une fausse une image. L’Ardèche, voyons voir, c’est paumé et préhistorique ? À part voir les gorges et le célèbre Pont d’Arc, que faire d’autre ? Eh bien voilà de jolis préjugés d’une personne inculte que j’étais avant. Pour vous dire combien j’ai apprécié mes reportages là-bas, j’y suis allé pour fêter la nouvelle année. Un 31 décembre 2016 chez Richard Rocle à l’Auberge de Montfleury, près d’Aubenas et une nuit au Château de Balazuc. Mais L’Ardèche est gorgée de charmes. Elle a aussi le vent en poupe…

La ligne de partage des eaux

Accolée au GR7, elle s’étend de l’Atlantique à la méditerranée et elle a donné du grain à moudre aux principaux acteurs du tourisme ardéchois. Pourquoi ne pas exploiter cette ligne naturelle, entrecoupée de crêtes, de vallées et de rivières pour en faire un symbole touristique ? C’est en selle que cette projection vers l’avenir s’est dessinée et sur un vélo qu’elle a séduit des milliers de gens, en quête d’activités Outdoor et de nature. L’Ardèche déploie donc tous ses arguments de séduction et ils sont nombreux.

via rhôna en ardèche vélo
Les paysages sont à couper le souffle. La pollution est nettement moins élevée qu’ailleurs (d’ailleurs, son ciel fait le bonheur des astrologues qui y trouvent là-bas une fenêtre ouverte vers les étoiles des plus limpides). Les affluents du Rhône et de la Loire s’unissent et font la joie des kayakistes : la Beaume, l’Ardèche bien sûr, la Drôme, la Cèze, le Lignon du Velay ou encore l’Eyrieux.

Faire du vélo en ardècheLe sport Roi, c’est la petite reine 😉

Avec assistance électrique ou sans, le vélo est entré dans l’ADN de l’Ardèche à en devenir son produit phare. Le contexte est idyllique, les parcours infinis, les paysages sont naturellement façonnés pour les yeux et les selfies depuis des millions d’années.

Les sociétés de location de vélo poussent partout en Ardèche et le succès des vélos électriques propulse l’Ardèche au rang de la capitale nationale du vélo.

Véritable élan, la bicyclette a vraiment trouvé son terrain d’expression.

La gastronomie ardéchoise

Portée par 7 grands chefs qui se sont réunis sous l’emblème des Toqués d’Ardèche, le département brille sous un ciel gourmand étoilé. Les produits du terroir sont sans cesse valorisés : la châtaigne, le Chatus, le fin gras du Mézenc, la charcuterie, la myrtille ou encore le Picodon. Des AOC mises en valeur dans des assiettes merveilleusement dressées, tout comme les aliments qui y sont déposés, avec délicatesse et raffinement.

Son patrimoine underground

pont d'arc gorge de l'ardècheLa caverne du pont d’Arc n’est pas la seule attraction souterraine à visiter. De multiples grottes sont à découvrir et vous trouverez un résumé de tout ce patrimoine préhistorique à la Cité de la Préhistoire située à Orgnac-l’Aven.

Culture et émotions s’entrechoquent dans des visites sur mesure pour la famille.
L’Ardèche est un département à vivre à pied, en vélo, en naviguant ou en faisant de la spéléo.

Je m’éclate à chaque séjour là-bas et les Ardéchois sont délicieusement accueillants.
Abonnement : http://bit.ly/2k7p7mX